Accueil » Kon Satoshi » Satoshi Kon rattrapé par la Toile

Satoshi Kon rattrapé par la Toile

Si je parle aujourd’hui de Satoshi Kon, c’est un peu parce qu’il vient de disparaître et que je pense qu’il mérite qu’on s’y arrête. Je l’aurai évoqué un jour ou l’autre. Ce sera maintenant.

Sur la toile, ce mangaka, devenu réalisateur de films d’animation, est bien sûr présent du fait de son décès récent à 46 ans, mais il ne l’est pas tant que ça en français. Moins populaire dans notre pays qu’un Miyazaki par exemple. Les quelques sites sur lesquels je me suis arrêté proposent une présentation intéressante de cet auteur. Des sites qui présentent à leur tour des liens, notamment vers des images animées, des extraits ou des bandes-annonces de ses longs métrages visibles sur Dailymotion notamment.

Télérama retrace son œuvre en oubliant l’une d’entre elles, Millenium Actress, preuve, une fois encore, du peu de notoriété de ce grand auteur de ce côté-ci de la Terre…

Heureusement, d’autres sites de périodiques parlent de manière plus complète de ses films, en l’occurrence, le quotidien 20 minutes qui nous offre un parcours rapide de l’ensemble de ses œuvres réalisées pour le cinéma.

Je leur préférerai quelques autres pages écrites par des connaisseurs, semble-t-il plus pointus, de l’auteur et de son œuvre. En commençant, eh oui, par Wikipédia, dont l’article est assez intéressant parcourant sa vie artistique et décryptant son style, ou, en tout cas, tentant de le faire…

Les deux articles les plus intéressants sur l’œuvre de cet auteur oublié par l’Encyclopediae Universalis sont, à mon avis, celui du Dino bleu, un blog à parcourir, et celui du site Manga-News vraiment très complet.

La disparition de Satoshi Kon était tellement passée inaperçue de ce côté-ci de la planète (de ce côté-ci de mes pérégrinations en ligne) qu’il a fallu un article suggéré en lien sur la référence du cinéma mondial, IMDB, pour que j’apprenne la nouvelle. Il s’agissait d’un blog proposant la traduction (en anglais) du dernier message rédigé par Satoshi Kon quelques jours avant sa mort. Ce blog propose également l’un des derniers messages de Kon évoquant les 100 films choisis par lui et l’équipe de son dernier film, celui sur lequel il travaillait avant de disparaître. Son dernier message a, depuis, été traduit dans la langue de Molière, c’est ici. J’avais vraiment trouvé ce message touchant, émouvant…

Je reviendrai sur ma rencontre avec son œuvre prochainement.

Publicités

Une réflexion sur “Satoshi Kon rattrapé par la Toile

  1. Pingback: Satoshi Kon dans ma toile | Moeurs Noires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s