Accueil » XIII » XIII en ligne

XIII en ligne

J’évoquerai à partir d’aujourd’hui cette série en bande dessinée devenue culte (pour certains). Je vais l’aborder comme le lecteur que je suis, simple lecteur, amateur de polars, de romans noirs. Je vais l’évoquer parce que je l’apprécie et qu’elle me permet également de parler d’un genre que l’on croise peu sur ce blog, à savoir le thriller, le roman d’espionnage. C’est avant tout une histoire qui, à travers un personnage, parcourt un pays et ses cicatrices, ses défauts, ses obsessions (de celles qu’Ellroy aborde également, par exemple)… Un personnage esquinté, pas si loin finalement de la plupart de ceux qui ont déjà été évoqués ici.

Je ne suis pas le premier à en parler, on s’en doute, il y a pléthore de sites sur le sujet. En voici quelques uns avant que je me lance dans le bain…

Il y a d’abord l’inévitable article de l’encyclopédie que l’on ne présente plus. Il a pour lui de déblayer le terrain, d’aller à l’essentiel et de vous (nous) proposer une présentation synthétique. Pour une première approche plus commerciale, deux sites rivalisent, celui du Figaro, avec, dans sa bédéthèque, une liste des albums et des liens pour en faire lachat, et celui de BDnet offrant un service quasiment identique.

Pour une approche plus analytique, plus proche de l’œuvre, quelques sites existent, celui de Granck.free qui propose sa bédéthèque et une première approche non exhaustive de la série puisqu’elle s’arrête au tome 15. Il y a ensuite le site de Sylvain Cujean, le site non officiel, sur la série. Il existe également un site qui propose aux fans de la série de se retrouver et d’échanger sur les produits dérivés, la série télé ou autres…

Ce n’est peut-être pas la série du siècle mais il me semble intéressant d’en parler et de mettre en avant le travail de Jean Van Hamme, scénariste polifique, bon faiseur de multiples BD, de William Vance ou Jean Giraud aux crayons et depuis peu de Yves Sente et Youri Jigounov.

Après vous avoir raconté comment les albums me sont tombés dans les mains, je parcourrai la série en tentant de mettre en avant ce qui m’a plu dans chacun d’eux. Plu ou pas d’ailleurs…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s