Accueil » Bibliographie » Auteurs de J à L

Auteurs de J à L

Johnson, Craig :

Little Bird. Paris, Gallmeister, 2009

(traduit par Sophie Aslanides de : The cold dish. New York, Viking, 2005)

Le camp des morts. Paris, Gallmeister, 2010

(traduit par Sophie Aslanides de : Death without company. New York, Viking, 2006)

L’indien blanc. Paris, Gallmeister, 2011

(traduit par Sophie Aslanides de : Kindness goes unpunished. New York, Viking, 2007)

Enfants de poussière. Paris, Gallmeister, 2012

(traduit par Sophie Aslanides de : Another Man’s Mocassins. New York, Viking, 2008)

Dark Horse. Paris, Gallmeister, 2013

(traduit par Sophie Aslanides de : Dark Horse. New York, Viking, 2009)

Molosses. Paris, Gallmeister, 2014

(traduit par Sophie Aslanides de : Junkyard Dogs. New York, Viking, 2010)

Tous les démons sont ici. Paris, Gallmeister, 2015

(traduit par Sophie Aslanides de : Hell is empty. New York, Viking, 2011)

A vol d’oiseau. Paris, Gallmeister, 2016

(traduit par Sophie Aslanides de : As the crow flies. New York, Viking, 2012)

La dent du serpent. Paris, Gallmeister, 2017

(traduit par Sophie Aslanides de : A Serpent’s Tooth. New York, Penguin, 2013)

Steamboat. Paris, Gallmeister, 2016

(traduit par Sophie Aslanides de : Spirit of Steamboat. New York, Viking, 2013)

 

 

King, John :

Football Factory. Paris, Atelier Alpha Bleu, 1998

(traduit par Alain Defossé de : The Football Factory. Londres, Jonathan Cape, 1996)

La meute. Paris, L’Olivier, 2003

(traduit par Alain Defossé de : Headhunters. Londres, Jonathan Cape, 1998)

Aux couleurs de l’Angleterre. Paris, L’Olivier, 2005

(traduit par Alain Defossé de : England Away. Londres, Jonathan Cape, 1999)

Human Punk. Paris, L’Olivier, 2003

(traduit par Alain Defossé de : Human Punk. Londres, Jonathan Cape, 2000)

White Trash. Paris, Au Diable Vauvert, 2014

(traduit par Clémence Sebag de : White Trash. Londres, Jonathan Cape, 2002)

Skinheads. Paris, Au Diable Vauvert, 2012

(traduit par Alain Defossé de : Skinheads. Londres, Jonathan Cape, 2008)

 

 

Kon, Satoshi :

 

 

Le Carré, John :

L’appel du mort. Paris, Gallimard, 1963

(traduit par Catherine Grégoire de : Call for the dead. Londres, Gollancz, 1961)

Chandelles noires. Paris, Gallimard, 1963

(traduit par Maurice Rambaud et Marcel Duhamel de : A murder of quality. Londres, Gollancz, 1962)

L’espion qui venait du froid. Paris, Gallimard, 1964

(traduit par Henri Robillot et Marcel Duhamel de : The spy who came in from the cold, Londres, Gollancz & Pan, 1963)

Le miroir aux espions. Paris, Robert Laffont, 1965

(traduit par Jean Rosenthal de : The Looking-Glass War. Londres, William Heinemann, 1965)

Une petite ville en Allemagne. Paris, Robert Laffont, 1969

(traduit par Jean Rosenthal de : A little town in Germany. Londres, William Heinemann, 1968)

Un amant naïf et sentimental. Paris, Robert Laffont, 1972

(traduit par Jean Rosenthal de : The naive and sentimental lover. Londres, Hodder & Stoughton, 1971)

La taupe. Paris, Robert Laffont, 1974

(traduit par Jean Rosenthal de : Tinker, taylor, soldier, spy. Londres, Hodder & Stoughton, 1974)

Comme un collégien. Paris, Robert Laffont, 1977

(traduit par Jean Rosenthal de : The Honourable Schoolboy. Londres, Hodder et Stoughton, 1977)

Les gens de Smiley. Paris, Robert Laffont, 1980

(traduit par Jean Rosenthal de : Smiley’s People. Londres, Hodder et Stoughton, 1980)

 

 

Lehane, Dennis :

Un dernier verre avant la guerre. Paris, Payot & Rivages, 1999

(traduit par Mona de Pracontal de : A Drink before the War. San Diego, Harcourt, 1994)

Ténèbres, prenez-moi la main. Paris, Payot & Rivages, 2000

(traduit par Isabelle Maillet de : Darkness, take my hand. New York, William Morrow, 1996)

Sacré. Paris, Payot & Rivages, 2001

(traduit par Isabelle Maillet de : Sacred. New York, William Morrow, 1997)

Gone, Baby, Gone. Paris, Payot & Rivages, 2003

(traduit par Isabelle Maillet de : Gone, Baby, Gone. New York, William Morrow, 1998)

Prières pour la pluie. Paris, Payot & Rivages, 2004

(traduit par Isabelle Mayet de : Prayers for Rain. New York, William Morrow, 1999)

Mystic River. Paris, Payot & Rivages, 2002

(traduit par Isabelle Maillet de : Mystic River. New York, William Morrow, 2001)

Shutter Island. Paris, Payot & Rivages, 2003

(traduit par Isabelle Maillet de : Shutter Island. New York, William Morrow, 2003)

Un pays à l’aube. Paris, Payot & Rivages, 2009

(traduit par Isabelle Maillet de : The Given Day. New York, William Morrow, 2008)

Moonlight Mile. Paris, Payot & Rivages, 2011

(traduit par Isabelle Maillet de : Moonlight Mile. New York, William Morrow, 2010)

Ils vivent la nuit. Paris, Payot & Rivages, 2013

(traduit par Isabelle Maillet de : Live By Night. New York, William Morrow, 2012)

Publicités

Une réflexion sur “Auteurs de J à L

  1. Pingback: Craig Johnson, Walt Longmire, chiens méchants | Moeurs Noires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s