Résolutions 2017

Comme l’année dernière, mes résolutions se limiteront ici à celles que j’ai pour le blog. On pourrait même appeler ça un programme.

Je me suis presque tenu à celui que j’annonçais il y a un an.

Pour ce qui était sûr, c’est fait. J’ai fini mon parcours de l’œuvre de Harry Crews, même s’il me reste encore à faire un retour en arrière avec Les portes de l’Enfer, j’ai entamé et presque achevé celui des romans de John Harvey, j’ai effectué celui des fictions de James Salter et j’ai également pratiquement fini celui des romans traduits de Tim Dorsey. Et il y a eu un petit supplément avec John King !

Pour ce qui était moins sûr, par contre, tout reste à faire, autant pour Léo Malet que pour Ted Lewis. En ce qui les concerne, je dois avancer dans ma lecture de leurs œuvres… Peut-être feront-ils parti des nouveaux pour 2017.

A propos des nouveaux auteurs abordés en 2017, justement, il y en a quelques uns dont j’ai déjà bien entamé la lecture.

Il y aura un écossais, passé du roman classique, de la littérature blanche, puis du roman social au roman noir et ayant semble-t-il suscité quelques vocations. J’aborderai également un romancier, auteur de deux romans et ayant, juste après Dashiell Hammett, été l’une des plumes de Black Mask et l’un des premiers auteurs de roman noir. Du côté de l’Angleterre, je me pencherai sur un genre que je n’ai pas encore évoqué avec l’un de ceux qui lui ont donné ses lettres de noblesse, signant sous un pseudonyme pour ne pas dévoiler son identité alors qu’il opérait dans des services prônant la discrétion et retiré depuis du côté de la Cornouailles.

Dans les moins sûrs, il pourrait y avoir un auteur américain portant un regard acerbe sur notre société, proche d’un romancier comme Bret Easton Ellis, et dont le premier roman est devenu culte, tout comme son adaptation cinématographique. Encore moins sûr mais peut-être, un auteur d’origine irlandaise, passé par les Etats-Unis et désormais installé en Australie, je crois, dont le sujet principal est son pays d’origine, depuis quelques romans.

Et il y aura aussi sûrement au moins un ou deux auteurs de plus, un états-unien, contemporain et déjanté, basé du côté de Philadelphie, ou encore une des références du roman noir, né dans l’Oklahoma ou dans l’état de New York… Et peut-être une ou deux surprises !

En tout cas, j’espère continuer à découvrir et prendre du plaisir en lisant. Et c’est également ce que je vous souhaite pour cette année 2017 qui commence, avec la santé, bien sûr !

Résolutions 2016

Il y a des résolutions qui ne regardent que moi et qui n’auront aucune incidence sur le blog… je n’en parlerai donc pas. Il y a des réflexions que je réserve pour d’autres lieux, moins virtuels ou pas…

Je partagerai juste avec vous le programme que je pense suivre pour l’année 2016, en restant parfois vague pour ne pas subir les reproches d’engagements non tenus.

Je bouclerai prochainement mon parcours de l’œuvre d’Harry Crews, même si, quelques traductions étant encore en attente, j’y reviendrai sûrement à un moment ou un autre. Je reviendrai aussi sans doute du côté de la Floride pour la lecture d’un auteur plus déjanté que Crews. Je quitterai un peu le roman noir mais pas le polar pour m’attarder sur un romancier anglais basé du côté de chez Robin des Bois. Je continuerai de suivre le parcours des écrivains déjà présents sur le blog, bien sûr, sans toutefois coller à l’actualité des sorties, budget oblige et parce que d’autres blogs le font déjà très bien, mieux que je ne pourrai le faire. Je quitterai aussi le polar le temps d’évoquer un auteur qui nous a quitté en 2015 et dont j’ai découvert les romans récemment, un romancier, ancien pilote, ayant résidé sur la côte est des Etats-Unis et dont l’œuvre est remarquable… Voilà pour ce qui est sûr.

Pour ce qui l’est moins, je reviendrai sûrement par chez nous pour parcourir l’œuvre d’un pionnier du roman noir français, également auteur d’une série avec un détective privé parisien. Je continue également de rassembler les bouquins d’autres écrivains français, auteurs de polars ou plus éclectiques… J’irai aussi, c’est moins sûr, chez nos voisins d’outre-Manche pour parler d’un romancier important à mes yeux et trop peu souvent abordé. Il y aura aussi ceux que je n’ai pas encore découverts et avec lesquels je compte faire connaissance prochainement.

Tout cela pour une année de lecture que j’espère bien remplie et pleine de plaisirs… Je vous le souhaite également. Avec la santé, bien sûr, et tout ce qui va avec…