Accueil » Pol’Art Noir » Robin Cook (Raymond Derek)

Robin Cook (Raymond Derek)

Voici regroupées mes chroniques pour Pol’Art Noir concernant Robin Cook (Raymond Derek pour les anglo-saxons) et son œuvre :

Crème anglaise. Paris, Gallimard, 1966. (ici sur le blog)

Bombe surprise. Paris, Joëlle Losfeld, 1993. (ici sur le blog)

Vices privés, vertus publiques. Paris, Terrain Vague, 1990. (ici sur le blog)

Quelque chose de pourri au Royaume d’Angleterre. Paris, Payot et Rivages, 2003. (ici sur le blog)

La rue obscène. Paris, Rivages, 1992. (ici sur le blog)

Le soleil qui s’éteint. Paris, Gallimard, 1983. (ici sur le blog)

Comment vivent les morts. Paris, Gallimard, 1986. (ici sur le blog)

Cauchemar dans la rue. Paris, Rivages, 1988. (ici sur le blog)

 

Pour une bibliographie plus exhaustive, rendez-vous sur cette page.

Publicités